Edito du mois

 
 
Retour à la liste des éditoriaux

Anciens éditoriaux

Aoút 2011

L’air des vacances, le retour de la souffrance

L’air des vacances, le retour de la souffrance
Date: 7-2011

Le premier restera proscrit dans un coin de cage, les ailes atrophiées. Le deuxième ne verra plus qu’à travers un enclos. Les suivants erreront de maisons en maisons aux portes toujours closes.                                                                                                                                      Menu varié à l’approche des vacances ! Rien de tel pour effacer une trace, leurs traces. Cette misère des bêtes… une souffrance criée par certains, quand d’autres l’admettent en silence ou à demi-mot.                                                                                                                             Trop grand, trop bruyant, trop de plumes ou de poils…Tout un arsenal de justifications de l’action d’abandon. Un débat sans fin, une lecture d’histoire déjà connue, oserai-je dire.            Et pourtant dotés d’embryons de culture, d’une forme d’intelligence élaborée, d’émotions sociales, ces êtres, perroquet, chien…sont avant tout sensibles.                                                                              Pourvu que la pitié l’emporte à l’approche des vacances.

Le premier restera proscrit dans un coin de cage, les ailes atrophiées. Le deuxième ne verra plus qu’à travers un enclos. Les suivants erreront de maisons en maisons aux portes toujours closes.                                                                                                                                      

Menu varié à l’approche des vacances ! Rien de tel pour effacer une trace, leurs traces. Cette misère des bêtes… une souffrance criée par certains, quand d’autres l’admettent en silence ou à demi-mot.                                                                                                                            

Trop grand, trop bruyant, trop de plumes ou de poils…Tout un arsenal de justifications de l’action d’abandon. Un débat sans fin, une lecture d’histoire déjà connue, oserai-je dire.           

Et pourtant dotés d’embryons de culture, d’une forme d’intelligence élaborée, d’émotions sociales, ces êtres, perroquet, chien…sont avant tout sensibles.                                                                              

Pourvu que la pitié l’emporte à l’approche des vacances.



Valérie Lombard

Manifestations

Au 16/05/2021 :
> Exposition de Mary Agnes Vaillant (Vongnes)
> Festival La Marmaille (Bellegarde sur Valserine )
> Spectacle "marionnettes et musique" (Seyssel)
Découvrez toutes nos manifestations !

Petites Annonces

Journal en ligne

avril 2014