Edito du mois

 
 
Retour à la liste des éditoriaux

Anciens éditoriaux

Septembre 2010

Le bonheur est à l’école, cours-y vite !

Du côté recto du miroir, des milliers d’enfants et d’adolescents ont repris, de l’école, le chemin. Cette Ecole de la langue, de la découverte de soi, de la complexité humaine qui aide à devenir meilleur, rend certains moroses. Les plus jeunes versent des pleurs, rien d’inquiétant. Mais combien d’Emile contemporains se sentiront accablés, ennuyés, abattus par l’enseignement ? La motivation, condition essentielle de la réussite, est absente. Les aspirations sont obscures, l’importance, l’utilité des activités offertes ne sont pas perçues. Pas d’engagement, de persévérance mais plutôt des stratégies d’évitement. Il est plus agréable de se laisser aller dans des mondes irréels et de profiter de l’instant présent. Etre attentif, lire, écrire, travailler peut ne plus avoir de sens. Alors, la recherche se penche sur des manières novatrices d’enseigner, sur des pédagogies qui donnent sens aux apprentissages, stimulant notre envie de prendre en main notre propre éducation. Alors, il est mis en avant une école de la discrimination, une hiérarchie des filières… comme excuses au découragement, au désintérêt porté à l’enseignement. Pourtant, de l’autre côté du miroir, côté verso, nombre de jeunes rêvent de prendre ce joli chemin. Aujourd’hui, à l’âge où l’on joue, où l’on va à l’école, des enfants sont forcés de travailler. Ils n’ont, le plus souvent, pas d’autres alternatives. Ces enfants exploités, dégradés, atteints dans leur être, percevraient l’enseignement comme un viatique et prendraient, le cœur gai, le joli chemin de l’école. Le bonheur est à l’école, alors, cours-y vite !

Valérie Lombard

Manifestations

Au 15/12/2018 :
> ATELIER DO IN auto massage (Belley)
> CERCLE DE FEMMES (Belley)
> MARCHE DE NOEL (Virieu le Grand)
Découvrez toutes nos manifestations !

Petites Annonces

Journal en ligne

avril 2014