Edito du mois

 
 
Retour à la liste des éditoriaux

Anciens éditoriaux

Avril 2010

Sur le chemin du développement durable…

Il ne suffit pas d’attirer l’attention sur le réchauffement climatique, encore faut-il savoir prendre des mesures internationales à la hauteur des menaces. La cécité aux maux qui menacent autorise à remettre en cause le développement économique particulièrement lorsqu’il n’est que la simple réunion de taux de croissance. Et pourtant, il est un fait, il reste nécessaire au regard des besoins de la population mondiale. Tout conduit, donc, à diriger la planète vers une autre voie et d’autant plus rapidement que la pression qui s’exerce sur l’environnement est bien plus forte actuellement qu’autrefois. Bref, cette voie semble apparaître dans la stratégie du développement durable. Depuis 23 ans, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement en a posé une définition. Mais, sans doute, va-t-on, à présent, colorer d’écologie notre changement de vie et espérer, tel Heidegger, que « l’origine n’est pas derrière nous mais devant nous ». Certes, ce discours oblige à réexaminer les politiques économiques mais semble porteur d’espoir. Effectivement, la lutte contre le réchauffement entrouvrirait la perspective de promesse d’emplois. Quel paradoxe ! pourrait-on se dire. Les activités de production de l’environnement pourraient relancer l’économie et l’emploi. Déjà, dépolluer, assainir, retraiter les déchets a ouvert un autre marché des biens et services. Il n’est pas vain, alors, d’espérer aller plus loin et ainsi repenser à l’échelle planétaire la production industrielle, la consommation, l’agriculture et l’urbanisation. Prévenir la pollution à la source, introduire des programmes de formation, intensifier la recherche, remplacer certains matériaux, modifier les procédés de fabrication et les équipements industriels, utiliser l’énergie renouvelable…, l’ensemble de ces mesures peut paraître ambitieux et difficile. C’est ici que chaque exposition, chaque débat prend tout son sens. Chaque rencontre à thème de développement durable, chaque salon des savoir-faire, permet de comprendre, de trouver des solutions validées par le citoyen lui-même. Et pourquoi pas, tout simplement, revenir à la consigne, aux supermarchés de quartiers, aux commerces de proximité, produire son électricité domestique… ? Et ainsi, notre développement répondrait « aux besoins des générations actuelles sans compromettre ceux des générations futures ».

Lombard Valérie

Manifestations

Au 15/12/2018 :
> ATELIER DO IN auto massage (Belley)
> CERCLE DE FEMMES (Belley)
> MARCHE DE NOEL (Virieu le Grand)
Découvrez toutes nos manifestations !

Petites Annonces

Journal en ligne

avril 2014